Votre courtier - comparateur de mutuelles

Départ à la retraite : ne conservez pas votre mutuelle d'entreprise !

Rédigé par Sandra Desmidt - Le 17/12/2021

Le salarié peut demander, au moment de son départ à la retraite, à conserver la couverture santé en vigueur dans son entreprise. Dans ce cas, l’assureur qui commercialise le contrat collectif doit lui proposer un contrat individuel qui reprend les mêmes garanties. Mais est-ce toujours un bon calcul ? 


Les avantages du maintien des garanties de la mutuelle d’entreprise

Choisir de maintenir les garanties de sa mutuelle d’entreprise au moment du départ à la retraite peut paraître séduisant pour plusieurs raisons.

Vous connaissez déjà les caractéristiques du contrat

Conserver sa mutuelle d’entreprise, c’est avancer en terrain connu. Il y a de fortes chances pour que vous ayez déjà pu tester les niveaux de garantie de votre contrat pendant votre vie active et apprécier la réactivité du service client, la rapidité de traitement des demandes de remboursement ou encore l’étendue du tiers payant. Si vous étiez globalement satisfait de votre mutuelle lorsque vous étiez salarié, vous ne prenez aucun risque en poursuivant avec la même compagnie.

Vous n’avez aucune démarche à entreprendre

Les personnes réfractaires aux démarches administratives peuvent être attirées par la simplicité de la procédure qui vise à les passer d’un contrat collectif à un contrat individuel avec les mêmes caractéristiques. Pas besoin d’anticiper les démarches ni de comparer des contrats : c’est à l’employeur de prévenir l’assureur du départ à la retraite de l’un de ses salariés. L’assureur a ensuite obligation de proposer un contrat individuel avec les mêmes caractéristiques que le contrat collectif, dans les deux mois qui suivent la cessation d’activité. Le nouveau retraité dispose quant à lui d’un délai de 6 mois à partir de son départ à la retraite pour accepter cette proposition. Le contrat prend effet le lendemain de l’acceptation.

Conserver sa mutuelle d’entreprise à la retraite est rarement un bon calcul

Les quelques avantages cités précédemment ne doivent pas faire oublier les nombreux inconvénients liés au maintien des garanties de la mutuelle d’entreprise, à titre individuel. 

Une mutuelle qui coûte deux fois plus cher !

A la différence de la portabilité de la mutuelle qui concerne les cas de rupture du contrat de travail avec prise en charge par l’Assurance chômage, vous devrez vous acquitter des cotisations de votre nouveau contrat. Et plutôt deux fois qu’une puisque vous ne bénéficierez plus de 50 % de prise en charge par votre ex-employeur. Autrement dit, à garanties égales, votre contrat individuel vous coûtera deux fois plus cher que le même contrat collectif en vigueur dans votre ancienne entreprise. Pire, dès la deuxième année, l’assureur est autorisé à augmenter jusqu’à 25 % le montant de votre cotisation et jusqu’à 50 % la troisième année ! Le calcul est vite fait : conserver les garanties de sa mutuelle d’entreprise vous coûtera très cher !

Vos ayants droit ne sont pas forcément couverts

Deuxième élément à prendre en considération : si vous aviez des ayants droit sur votre contrat collectif, il n’est pas du tout certain que l’assureur accepte de les couvrir sur votre contrat individuel, rien ne l’y oblige. 

Ce n’est pas une mutuelle senior

Troisième point et pas des moindres : les mutuelles d’entreprise sont des produits pensés pour les actifs. En règle générale, ces contrats prévoient des prises en charge adaptées à cette période de la vie comme un forfait maternité ou le remboursement de semestres d’orthodontie enfant. Or, une fois à la retraite, les besoins changent et payer pour des garanties que l’on n’utilisera pas est forcément un mauvais calcul. Avec une mutuelle senior, vous bénéficierez de prises en charge ciblées sur les principaux postes de dépenses des retraités comme l’hospitalisation, l’audiologie, les cures thermales ou encore la médecine douce. 

Départ à la retraite : votre mutuelle senior dès 44 €/mois !

Un assuré de 60 ans domicilié à Nantes peut trouver une mutuelle santé dès 44 €/mois et de nombreux contrats compétitifs proposent des niveaux de couverture plus sécurisants pour des cotisations à peine plus élevées. Prenez le temps de comparer votre mutuelle d’entreprise avec les offres pour seniors disponibles en tenant compte des garanties proposées et du montant des cotisations. Vous risquez d’être surpris !

Comparatif de tarifs pour une mutuelle senior en 2022
Contrat le moins cher (garanties minimales) Contrat le moins cher avec une garantie hospitalisation de 200 % BR Contrat le moins cher avec une garantie hospitalisation de 250 % BR
44 €/mois 47 €/mois 60 €/mois

Notre comparateur de mutuelles santé vous guide et vous conseille pour vous aider à faire le meilleur choix pour vous. Vous pourrez consulter tous les devis qui vous intéressent et souscrire votre nouveau contrat en totale autonomie grâce à la signature électronique.